Les Noms divins

Les 99 Noms

99nomsdieu.jpg

Bismil’lah,

 

Dieu ne peut être « saisi » puisque c’est Lui qui saisit tout. Si donc Il est inconnaissable en Son Mystère, Il se révèle néanmoins par Ses Noms. C’est ainsi qu’il nous est demandé de ne pas méditer sur Son Essence mais sur Sa Création afin de connaître certains aspects de Son Etre. Quant au fait d’invoquer Ses Noms, c’est s’en revêtir d’une certaine manière, à l’instar d’Adam qui a connu tous le Noms. Par exemple, pour quêter la Patience on invoquera le Nom « es-Sabûr » (le Patient) et celui qui en possèderait la vertu en serait investi.

L’invocation des plus beaux Noms de Dieu (asmâ’ Allâh al-husnà) trouve son fondement coranique dans les versets suivants :

« A Dieu appartiennent les noms les plus beaux, Invoquez-Le par eux… » (VII, 180)
« Dis : « Invoquez Dieu, ou bien invoquez le Tout miséricorde. Sous quelque nom que vous L’invoquiez, c’est Lui qui a les noms les plus beaux….. »
(XVII, 110)
« Dieu, il n’est de dieu que Lui, Il porte les noms les plus beaux
» (XX,8)

Ses Noms, se trouvant textuellement ou implicitement dans le Coran et dans les hadiths de l’Envoyé de Dieu, sont traditionnellement au nombre de 99. Ce chiffre est fondé sur un hadith d’Abû Hurayra :
« Certes Dieu a 99 noms, cent moins un. Quiconque les énumère entrera dans le Paradis ; Il est le singulier (witr) qui aime qu’on énumère Ses noms un à un ».
Ou : Dieu a quatre-vingt-dix-neuf noms – ou suivant une variante : cent moins un-, celui qui les retient par coeur entrera au Paradis. Dieu est impair (Unique) et aime l’impair. (Rapporté par Bokhari et Moslim).
Le 100ème nom est le Nom Ineffable que Dieu communique à qui Il veut.


Extraits du commentaire des Noms divins de Ghazali.


malik.gif El Malik (Le Roi) est Celui qui , par son Etre et Ses qualités, est indépendant de toute existence, tandis que tout ce qui existe dépend de Lui sous tous les rapports. La participation à cette qualité divine est l’état de Prophète.

qouddous.gifEl-Quddûs (Le Saint) est celui qui est exempt de toute qualité perceptible, imaginable et concevable. La participation à cette qualité divine se rapporte à l’état de pureté et de solitude spirituelle.

salam.gifEs-Salâm (La Paix) est Celui qui est libre de toutes les imperfections et amoindrissements. Il n’est d’intégrité que par Allah.
La participation à cette qualité divine est la réintégration spirituelle (du contingent dans l’Absolu, par le retour des déséquilibres existentiels dans l’Equilibre divin, Es-Salâm).

moumin.gifEl-Mu’mim (Le Fidèle, le Protecteur) est Celui qui donne la sécurité.
Le serviteur qui participe à cette qualité donne la sûreté aux autres créatures ; il est leur refuge et leur modèle.

mouhaymin.gifEl-Muhaymin (Le Veilleur) est Celui qui surveille (ou protège) les créatures par sa prévoyance, sa domination et son pouvoir conservateur. Ce Nom comporte donc, d’une façon synthétique, des aspects de prescience, de puissance et de pénétration. C’est pour cela qu’on le compte parmi les Noms révélés par les anciens Livres sacrés.
La participation à cette qualité divine se rapporte à l’état de vigilance, d’éveil continuel et de contrôle spirituel.

aziz.gifEl ‘Azîz (l’Eminent) est Celui qui est en même temps éminent, rare, recherché et difficile à atteindre. La perfection de la rareté s’identifie à l’Unicité.
Le serviteur qui participe à cette qualité divine est pareil aux rares grands maîtres spirituels.

ghafour.gifEl Ghaffâr (Le Tout-pardonnant) est Celui qui manifeste la beauté et cache la laideur, comme la laideur des péchés, qu’Il cache en les « couvrant » d’un voile dans ce monde-ci et en effaçant leurs conséquences dans l’au-delà, car le « pardon » (el-ghafr) signifie littéralement l’action de « couvrir » (es-sitr). Dieu pardonne d’abord en couvrant la laideur des entrailles par la beauté de la forme corporelle, puis Il pardonne en cachant le siège des pensées abjectes et des suggestions mauvaises, de sorte que personne ne puisse les découvrir, et enfin Il pardonne par la rémission des péchés… D’ailleurs, Dieu a promis (dans le Coran) qu’Il transformera les laideurs morales de l’homme en beautés, en les couvrant du vêtement de la vertu, si l’homme reste ferme dans sa foi.

La participation du serviteur à ce nom divin, c’est qu’il « couvre » chez autrui ce qu’il doit cacher chez lui-même (1). Car le Prophète -sur Lui la Bénédiction et la Paix- a dit : « Si quelqu’un couvre le honte d’un croyant, Dieu couvrira sa propre honte au jour du jugement ». La médisance, l’espionnage, la vengeance et la rétribution du mal par le mal sont à l’extrême opposé de cette qualité. Par contre, celle-ci appartient à l’homme qui ne divulgue que ce que la créature comporte de plus beau. D’ailleurs, toute créature possède des perfections et des imperfections, des beautés et des laideurs ; or, celui qui en ignore les laideurs et en mentionne les beautés participe vraiment au Pardon divin (2)

(1) Selon la perspective islamique, il n’est pas méritoire de confesser publiquement ses péchés s’ils n’ont pas été rendu publics par autrui car c’est un manque de générosité et de respect pour le prochain que d’étaler ses propres laideurs devant lui ; leur divulgation peut d’ailleurs corrompre les autres. Il faut cacher le péché dans l’espoir que Dieu le cache également par Son Pardon
(2) L’imitation du pardon divin n’exclut pas chez l’homme spirituel la discrimination et le discernement ni chez le monarque responsable de l’ordre social, l’application de la justice, de même que le sens du Nom divin Le Pardonnant n’exclut pas celui des Noms divins Le Juge (El Hakam) et Le Sage (El Hakim).

qahhar.gifEl-Qahhâr (Le Dominateur, Le Dompteur, le Réducteur) est celui qui brise l’orgueil de ses adversaires en les détruisant et en les abaissant ; il n’y a, hors de Dieu, rien qui ne soit dominé par Sa puissance et qui ne soit impuissant dans Son Etreinte.

Le dominateur parmi les hommes est celui qui dompte ses ennemis. Or, l’ennemi de l’homme, c’est sa propre âme (en-nafs) contenue entre ses flancs (l’âme passionnelle). Elle est son ennemie à cause de Satan qui la trompe. Dans la mesure où l’homme dompte les désirs de son âme, il vainc satan qui mène à la ruine par le moyen des passions de l’âme. …Quiconque domine les passions de son âme, domine tout le monde ; personne ne peut le vaincre, puisque la pire des choses qu’un autre pourrait lui faire, c’est de tuer son corps : or, la mort du corps sera la vie pour son esprit, car celui qui fait mourir ses passions de son vivant, vit en mourant : « Ne pensez pas que ceux qui ont été tués dans la voie de Dieu soient morts ; ils vivent et reçoivent leur nourriture auprès de leur Seigneur.. » (Coran)

Il existe des Noms divins -la plupart- qui se rapportent en réalité à Dieu seul, tels que les noms Le Créateur (El-Khâliq) et le Producteur (El-Barî’) qui ne peuvent être attribués à l’individu que d’une manière contingente et provisoire, le serviteur n’y participant que d’une manière très indirecte et lointaine, par le développement de sa puissance, fondée sur sa science. Ils en existe d’autres, comme les Noms Le Patient (Es-Sabûr) et Le Reconnaissant (Es-Chakûr) qui sont réellement des noms de la créature et ne se rapportent à Dieu que d’une manière provisoire et toute symbolique.

Cliquez ici pour voir les 99 Noms calligraphiés en couleur : http://www.talkislam.com/ecard/gbrowse.php?cat_id=91

Les 99 Noms

 

1) Allâh (Le Nom qui totalise tous les Noms)

2) er-Rahmân (le Tout-Miséricordieux)

3) er-Rahîm (le Très Miséricordieux)

4) el-Mâlik (le Roi)

5) el-Quddûs (le Très-saint)

6) es-Salâm (la Paix)

7) el-Mu’min (le Fidèle, le Protecteur

8) el-Muhaymin (le Vigilant, le Veilleur)

9) el-’Azîz (l’Eminent, le Précieux)

10) el-Djabbâr (l’Imposant)

11) el-Mutakabbir (le Superbe)

12) el-Khâliq (le Créateur)

13) el-Bâri’ (le Producteur)

14) el-Musawwir (le Formateur)

15) el-Ghaffâr (le Tout-Pardonnant)

16) el-Qahhâr (le Dominateur, le Dompteur, le Réducteur)

17) el-Wahhâb (le Donateur)

18) er-Razzâq (le Dispensateur de tout bien)

19) el-Fattâh (le Victorieux, le Révélateur)

20) el-’Alîm (l’Omniscient)

21) el-Qâbiz (Celui qui resserre)

22) el-Bâsit (Celui qui dilate)

23) el-Khâfiz (Celui qui abaisse)

24) er-Râfi’ (Celui qui élève)

25) el-Mu’izz (Celui qui donne honneur et force)

26) el-Mudhill (Celui qui humilie)

27) es-Samî’ (l’Omni-audient)

28) el-Basîr (Celui qui voit tout)

29) el-Hakam (le Juge)

30) el-’Adl (L’Equité)

31) el-Latif (le Bienveillant et subtil)

32) el-Khabîr (le Sagace)

33) el-Halîm (le Doué de mansuétude)

34) el-’Am (l’Immense)

35) el-Ghafûr (le Très-Pardonneur)

36) es-Chakûr (le Très-Reconnaissant = celui qui donne beaucoup en échange de peu)

37) el-’Alî (le Haut)

38) el-Kabîr (le Grrand)

39) el-Hafîz (le Gardien vigilant)

40) el-Muqît (le Nourricier)

41) el-Hasîb (celui qui comptabilise et demande des comptes)

42) el-Djalîl (le Majestueux)

43) el-Karîm (le Noble)

44) er-Raqîb (le gardien jaloux)

45) el-Mudjîb (l’Exauceur)

46) el-Wâsi’ (l’Omniprésent)

47) el-Hakîm (le Sage)

48) el-Wadûd ( le Très-Aimant)

49) el-Madjîd (le Glorieux)

50) el-Bâ’ith (le Résurrecteur)

 

51) ech-Chahîd (le Témoin)52) el-Haqq (le Réel-Vrai)53) el-Wakîl (le Gérant à qui tout est confié)

54) el-Qawwî (le Fort)

55) el-Matîn (l’Inébranlable, le Très-ferme)

56) el-Walî (l’Ami et Protecteur)

57) el-Hamîd (le Digne de louanges)

58) el-Muhsî (le Dénombrant)

59) el-Mubdi’ (le Créateur absolu)

60) el-Mu’îd (Celui qui ramène à Lui l’humanité)

61) el-Muh (le Vivificateur, Créateur de Vie)

62) el-Mumît (celui qui donne la mort)

63) el-Hayy (le Vivant)

64) el-Qayyûm (le Subsistant)

65) el-Wâjid (l’Opulent)

66) el-Mâjid (le Noble)

67) el-Wâhid (l’Un)

68) es-Samad (l’Infrangible)

69) el-Qâdir (le Puissant)

70) el-Muqtadir (le Tout-puissant)

71) el-Muqaddim (Celui qui approche)

72) el-Mu’akhkhir (Celui qui éloigne)

73) el-Awwal (le Premier)

74) el-Âkhir (le Dernier)

75) ez-Zâhir (le Manifeste)

76) el-Bâtin (le Caché)

77) el-Wâlî (le Régnant)

78) el-Muta’âlî (le Sublime)

79) el-Barr (Celui qui donne la piété)

80) at-Tawwâb (Celui qui revient constamment à Ses serviteurs)

81) el-Muntaqim (le Vengeur)

82) el-’Afuww (Celui qui efface les fautes)

83) er-Ra’ûf (le Compatissant)

84) Mâlik al-Mulk (le Maître du Royaume)

85) Dhû l-Djalâl wa l-Akrâm ( Seigneur de Majesté et de Générosité)

86) el-Muqsit (l’Equitable)

87) el-Djâmi’ (le Rassembleur)

88) el-Ghânî (le Riche)

89) el-Mugnî (l’Enrichissant)

90) el-Mâni’ (le Défenseur tutélaire)

91) ad-Dârr (Celui qui afflige)

92) an-Nâfi’ (Celui qui donne des faveurs)

93) an-Nûr (la Lumière)

94) el-Hâdî (le Guide)

95) el-Badî’ (le Créateur-Inventeur)

96) el-Bâqî (le Pérenne)

97) el-Wârith (l’Héritier)

98) ar-Rachîd (Celui qui conduit sur le chemin du bien)

99) es-Sabûr (le Très-Patient)

100 – Le Nom Ineffable

 

 

 

 

Calligraphie : les 99 Noms de Dieu.

Retour sommaire catégories/

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

ALL FOR ISLAM |
Ammaara's blog |
... de Christ et c'est tout. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mchefatima
| Etat et religion
| Histoire chrétienne